Ukraine : Ioulia Timochenko candidate à la présidentielle

(Suzanne Plunkett Reuters)

L'égérie de la Révolution orange, récemment sortie de prison, a annoncé sa candidature ce jeudi. Les derniers sondages la donnent très largement distancée : elle est créditée de 8,2%, contre 24,9% pour le milliardaire Petro Porochenko, et 8,9% pour l'ex-boxeur Vitali Klitschko. L'élection est prévue le 25 mai prochain.

Elle a dirigé le gouvernement par deux fois à la fin des années 2000... et elle reviendrait bien aux affaires. "Je prévois de me présenter à l'élection présidentielle" , le 25 mai prochain, a déclaré Ioulia Timochenko à la presse. "Aucun des hommes politiques ukrainiens qui se préparent à être candidats à la présidence ne prend la mesure de l'anarchie et ne s'apprête à l'arrêter."

Les principaux concernés apprécieront... Selon un sondage récent, c'est le milliardaire Petro Porochenko qui l'emporterait - il est crédité de 24,9% de voix, loin devant l'ex-boxeur Vitali Klitschko, à 8,9%... et Ioulia Timochenko, à 8,2% donc.

Âgée de 53 ans, Ioulia Timochenko a été remise en liberté le 22 février dernier, le jour de la destitution du président Ianoukovitch.

L'ex-égérie de la Révolution orange de 2004 a dirigé le gouvernement, à deux reprises, à la fin des années 2000. Elle a été candidate à la présidentielle en 2010, a été battue par Viktor Ianoukovitch... et s'est retrouvée en prison l'année suivante, condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir, lors de la signature d'accords gaziers avec la Russie, en 2009.
Pour ses partisans, cette condamnation était politique...

 

Vous êtes à nouveau en ligne