Twitter a suspendu le compte en anglais des islamistes somaliens shebab

Twitter a suspendu le compte en anglais utilisé par les islamistes somaliens shebab, le 25 janvier 2013.
Twitter a suspendu le compte en anglais utilisé par les islamistes somaliens shebab, le 25 janvier 2013. (TWITTER / FRANCETV INFO)

Ce compte avait été utilisé pour publier la photo d'un soldat français tué dans une opération militaire. 

Twitter a suspendu le compte en anglais utilisé par les islamistes somaliens shebab, vendredi 25 janvier. Les rebelles l'avaient récemment utilisé pour publier la photo d'un soldat français tué dans une opération commando pour libérer un otage. Le compte en question, "@HSMpress", n'est plus accessible. Les shebab ont confirmé cette suspension sur leur compte en arabe, toujours opérationnel, tout comme celui en somali. Avec ironie, ils ont souligné "une nouvelle preuve de la liberté d'expression en Occident". Le compte anglais des shebab somaliens, affiliés à la nébuleuse Al-Qaïda, avait été créé en décembre 2011 et comptait plus de 20 000 abonnés.

Twitter prévoit qu'un compte puisse être suspendu s'il estime que ses règles ont été violées. Parmi ces règles figurent le fait de publier des menaces directes et spécifiques de violences. La diffusion, mi-janvier, des photos du soldat français décédé avait été condamnée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui avait dénoncé une "mise en scène particulièrement odieuse". Les shebab avaient aussi posté sur le réseau social des messages annonçant l'exécution de l'otage Denis Allex, agent des services français du renseignement extérieur.