Turquie : manifestations anti-Erdogan à Istanbul

France 3

Le président Erdogan doit rempiler en Turquie pour un mandat de cinq ans qui verra ses pouvoirs renforcés.

Recep Tayyip Erdogan s'est taillé pour lui-même un nouveau costume présidentiel à sa mesure. Il y a un an, il a réussi à faire modifier la Constitution par referendum. Désormais, le Parlement ne sera plus qu'une simple chambre d'enregistrements. Tous les pouvoirs ou presque seront concentrés dans les mains du président. Pour justifier cette hyperprésidentialisation du pouvoir, le président de la Turquie voulait à tout prix l'emporter dès le premier tour comme en 2014. Dimanche 24 juin, il a revendiqué sa victoire avant même l'annonce des résultats officiels.

Manifestations

L'opposition conteste cette victoire. À Istanbul, d'où s'exprime en direct Stéphanie Desjars, l'envoyée spéciale de France 3, des Turcs appellent à la résistance ce soir. Devant un centre de décompte des voix, des urnes fermées continuaient d'arriver des bureaux de vote alentour alors même qu'Erdogan avait déjà proclamé sa victoire. Ces électeurs réclament un décompte honnête et total des voix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne