Turquie : le virage autoritaire d'Erdogan

FRANCE 2

Il y a 10 ans, il incarnait le renouveau démocratique d'un pays qui regardait vers l'Europe. Aujourd'hui, il prend la direction opposée.

Dans son palais présidentiel flambant neuf, le président turc accueille son nouveau Premier ministre, un homme choisi surtout pour ne pas lui faire d'ombre. Recep Tayyip Erdogan est devenu plus que jamais un sultan des temps modernes. Elle paraît loin l'époque de son arrivée en 2003. Alors jeune Premier ministre, il était perçu comme un espoir pour les leaders du monde entier : un islamiste modéré, démocrate et pro-européen convaincu.

Arrestations, conflit avec les Kurdes...

13 ans plus tard, Erdogan est désormais président et atteint d'une folie des grandeurs, à l'image de son palais grand comme quatre fois le château de Versailles. L'homme est de plus en plus autoritaire, et n'hésite plus à arrêter les journalistes, et mener une guerre sans merci dans les régions kurdes de Turquie. Il a même supprimé l'immunité des députés de l'opposition et s'attaque à la laïcité dans la Constitution du pays. Son nouveau projet ? S'arroger les pleins pouvoirs, et c'est à ça que son nouveau numéro 2 va servir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne