Turquie : l'ambassadeur russe à Ankara est mort après une attaque armée

L\'ambassadeur de Russie à Ankara Andreï Karlov, lors d\'une conférence de presse, à Moscou (Russie), le 9 février 2009. 
L'ambassadeur de Russie à Ankara Andreï Karlov, lors d'une conférence de presse, à Moscou (Russie), le 9 février 2009.  (ILIYA PITALEV / RIA NOVOSTI / AFP)

Selon un témoin de l'attaque, l'assaillant a parlé d'"Alep" et de "vengeance". 

L'ambassadeur russe en Turquie est mort, lundi 19 décembre, après avoir été blessé par balle, à Ankara. Un homme a ouvert le feu sur le diplomate Andreï Karlov alors qu'il visitait une exposition d'art dans la capitale turque.

>> Réactions, enquête : suivez notre direct après la mort de l'ambassadeur russe en Turquie

"Pendant que l'ambassadeur faisait un discours, un homme grand, portant un costume, a tiré d'abord en l'air puis a visé l'ambassadeur", raconte Hasim Kiliç, journaliste du quotidien Hurriyet à Ankara et témoin de l'attaque. Il ajoute : "Il a dit quelque chose à propos d'Alep et d'une vengeance."

Trois autres personnes blessées

"La personne qui a mené l'attaque à main armée contre Andreï Karlov a été neutralisée au cours d'une opération", a fait savoir l'agence de presse turque progouvernementale Anadolu, sans préciser si l'assaillant était mort ou vivant. Trois autres personnes ont été blessées dans l'attaque, ont annoncé les médias turcs.

Cet attentat est survenu à un moment où les relations entre la Turquie et la Russie connaissent une embellie depuis plusieurs mois après une grave crise diplomatique née de la destruction, en novembre 2015, par l'aviation turque, d'un avion militaire russe au dessus de la frontière syro-turque.