La Turquie met la pression sur l'UE

France 3

Le président turc rouvre le débat sur l'adhésion de son pays à l'UE. Erdogan envisage d'organiser un référendum pour faire pression sur l'Europe.

Il semblerait que Recep Tayyip Erdogan cherche à montrer qu'il est en position de force par rapport à l'UE. Dans un discours prononcé ce lundi à Ankara, il a demandé à Bruxelles de se prononcer rapidement pour ou contre l'adhésion de la Turquie sinon il menace d'organiser un référendum en 2017. Les purges consécutives au coup d'État raté en juillet ont tenu les relations entre l'UE et Ankara. On compte plus de 37 000 arrestations parmi les militaires d'abord puis les civils.

Malgré elle, l'UE a besoin d'Ankara

Erdogan s'est également déclaré plusieurs fois favorable au rétablissement de la peine de mort, rappelle la correspondante de France 3 en Turquie Leila Salhi, qui s'exprime en direct d'Istanbul. Malgré cette situation jugée préoccupante, les dirigeants européens ne veulent pas rompre totalement le dialogue avec la Turquie parce qu'ils ont besoin d'Ankara pour les aider à freiner le flot de migrants qui arrive vers l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne