Tensions en Méditerranée entre la Grèce et la Turquie

France 2

Un navire sismique sonde les fonds marins en Méditerrannée dans une zone maritime grecque, à la recherche d’un gisement de gaz. Il est escorté et protégé par des vaisseaux de guerre turcs. 

La Grèce accuse la Turquie d’effectuer ses recherches dans une zone maritime qui lui appartient. Nikos Dendias, le ministre grec des Affaires étrangères a réagi : "La Grèce défendra sa souveraineté et ses droits souverains. Nous appelons la Turquie a quitter sans délai le plateau continental grec". Le gouvernement grec s’appuie sur la convention des Nations Unies sur le droit de la mer qui lui accorde, grâce à ses îles, un avantage considérable sur la Turquie. 

Grèce et Turquie se rapprochent de leurs alliés

La Turquie a toujours refusé de signer cette convention. Alors que la France soutient la Grèce et envoie ses navires pour des manœuvres communes, un navire américain s'est rangé aux côtés de la flotte turque. Le 30 août dernier, la Turquie commémorait sa victoire sur la Grèce en 1922, l’occasion pour Erdogan d’une nouvelle mise en garde : "les Grecs se rendent-ils compte de ce qu'ils risquent de leur arriver par la faute de leurs dirigeants ambitieux et incompétents ?" 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne