Méditerranée : de nouvelles tensions entre la Grèce et la Turquie

franceinfo

Emmanuel Macron a appelé la Grèce et la Turquie à reprendre le dialogue. Les deux pays se disputent de vastes gisements gaziers.

Les tensions en Méditerranée se concentrent actuellement entre la Grèce et la Turquie, une zone stratégique puisque c'est ici que de vastes gisements gaziers ont été découverts ces dernières années. Lundi 10 août, la Turquie a décidé d'envoyer un navire pour effectuer des recherches au niveau d'une île grecque, tout près de la Crête. Depuis, la tension est montée dans la région, Athènes accusant Ankara de violer son territoire, détaille Siegrid de Misouard, journaliste France Télévisions, sur le plateau du journal de 23 heures de franceinfo jeudi 13 août.

L'île de la discorde

Le navire se trouvait bien dans les eaux grecques. Mais, pour la Turquie, il n'y a pas de violation puisque le pays a toujours revendiqué toute cette zone. "Cette île se situe à deux kilomètres des côtes turcs. Et vous savez à quelle distance elle se situe de la Grèce métropolitaine ? 580 kilomètres. Revendiquer une souveraineté maritime en se servant de cette île n'est pas très rationnel", a attaqué Recep Tayyip Erdoğan, le président de la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne