Turquie : le suspect arrêté à Istanbul a avoué être l'auteur du carnage de la discothèque

Un selfie du suspect rendu public par la police turque, le 2 janvier 2017.
Un selfie du suspect rendu public par la police turque, le 2 janvier 2017. (HANDOUT / DOGAN NEWS AGENCY/ AFP)

C'est le gouverneur de la ville qui l'a annoncé, confirmant que l'homme était de nationalité ouzbek.

L'homme a été arrêté et a avoué. Le suspect interpellé à Istanbul par les services de sécurité turcs a reconnu être l'auteur du carnage du Nouvel An dans une discothèque de la métropole, a annoncé mardi 17 janvier le gouverneur de la ville.

Il a confirmé que l'homme était de nationalité ouzbèke."Le terroriste a admis son crime", a déclaré le gouverneur Vasip Sahin à la presse. Selon lui, l'homme est un ressortissant ouzbek et "a été entraîné en Afghanistan". Selon la télévision d'Etat TRT, lundi 16 janvier, l'auteur de ce massacre a été retrouvé dans un appartement du quartier d'Esenyurt, lors d'une opération policière, mettant ainsi la fin à une cavale de quinze jours.

Au total, 39 personnes, dont une Franco-Tunisienne, sont mortes dans cette fusillade revendiquée par l'Etat islamique, qui, dans un communiqué, écrivait : "Un soldat héroïque du califat a frappé l'une des plus célèbres boîtes de nuit." Le gouvernement turc avait ensuite diffusé plusieurs photos du suspect. Et jeudi 12 janvier, un vice-Premier ministre turc avait déclaré que l'homme avait été localisé.

Vous êtes à nouveau en ligne