Turquie : trois Israéliens et un Iranien tués dans l'attentat suicide d'Istanbul

La police turque sur les lieux d\'un attentat kamikaze, avenue Istiklal, dans le centre d\'Istanbul, samedi 19 mars 2016. 
La police turque sur les lieux d'un attentat kamikaze, avenue Istiklal, dans le centre d'Istanbul, samedi 19 mars 2016.  (STR / ILHAS NEWS AGENCY / AFP)

L'explosion s'est produite sur la grande rue piétonne d'Istiklal, dans la partie européenne d'Istanbul, rapportent les médias turcs. 

Il y a au moins quatre morts et 36 blessés. Un nouvel attentat suicide a frappé samedi 19 mars une célèbre avenue touristique d'Istanbul. Sur internet, des photos et vidéos montrent des scènes de panique dans l'avenue Istiklal, une artère commerçante et très touristique. Douze blessés sont d'ailleurs identifiés comme des ressortissants étrangers. 

 Trois Israéliens et un Iranien tués. Selon le dernier bilan officiel, l'attentat a fait quatre morts, trois Israéliens et un Iranien, et 36 blessés, parmi lesquels d'autres Israéliens, deux Irlandais, un Islandais, un Iranien, un Allemand et un citoyen de Dubaï.

Près de la sous-préfecture. Sur des vidéos diffusées par les médias turcs et les réseaux sociaux, le kamikaze se dirige vers un petit groupe de personnes qui passe devant un bâtiment officiel, la préfecture.

L'attentat n'a fait l'objet d'aucune revendication immédiate. Mais selon la presse proche du gouvernement islamo-conservateur turc, l'auteur de l'attaque a été identifié comme Savas Yildiz, 33 ans, un Turc présenté comme un combattant du groupe Etat islamique (EI). Cette information n'a pas été confirmée de source officielle.

Vous êtes à nouveau en ligne