Turquie : une Franco-Tunisienne parmi les victimes de l'attentat dans une boîte de nuit d'Istanbul

FRANCE 2

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête au lendemain de l'attentat d'Istanbul qui a fait 39 morts, dont une Franco-Tunisienne, et une soixantaine de blessés, dont trois Français.

L'entrée dans l'année 2017 a été endeuillée par une attaque qui a fait 39 morts dont 15 étrangers dans une discothèque d'Istanbul. L'attentat a eu lieu dans une emblématique boîte de nuit stambouliote, le Reina, où un assaillant a tiré dans la foule. Suivez la situation en direct sur franceinfo.

Une Franco-Tunisienne parmi les victimes. Une Franco-Tunisienne a été tuée, d'après le ministère des Affaires étrangères français. Elle fêtait le Nouvel An avec son mari, de nationalité tunisienne, qui figure aussi parmi les victimes. Parmi les blessés, on compte également trois Français, a annoncé Jean-Marc Ayrault.

Une enquête ouverte à Paris. Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête après la mort de cette ressortissante franco-tunisienne dans cet attentat.

Une quinzaine d'étrangers tués. Le ministre de l'Intérieur turc a précisé que 15 ou 16 étrangers étaient au nombre des morts, parmi lesquels des personnes de nationalité saoudienne, marocaine, libanaise, libyenne, israélienne et belge.

Le tireur est toujours en fuite. Selon les autorités, l'attaque terroriste, qui n'a pas été revendiquée, a été menée par un homme agissant seul qui a réussi à prendre la fuite. "Une chasse à l'homme est en cours pour retrouver le terroriste", assure ministre de l'Intérieur turc. Certaines sources ont affirmé que le tireur était déguisé en père Noël, mais le Premier ministre turc a démenti cette information.

Vous êtes à nouveau en ligne