Crise diplomatique Europe-Turquie : un meeting pro Erdogan à Metz

FRANCE 3

Depuis Metz (Moselle), Grégory Boileau fait le point sur le meeting prévu du ministre turc des Affaires étrangères, ce dimanche 12 mars.

Le ministre des Affaires étrangères turc, interdit de séjour aux Pays-Bas, est arrivé hier soir, samedi 11 mars en France. Le meeting doit défendre une réforme constitutionnelle étendant les pouvoirs du président turc Recep Tayyip Erdogan et aura lieu à Metz, en Moselle. Ce rassemblement était prévu dimanche 12 mars, il est maintenu, mais dans un contexte très particulier, est-ce que ça change la donne ? "De nombreux gendarmes sont présents au centre des congrès de Metz où le ministre turc des Affaires étrangères doit tenir un meeting électoral à 13 heures", explique Grégory Boileau, depuis Metz.

Placé sous haute surveillance

Ce rassemblement est prévu depuis deux semaines à l'initiative de l'Union des démocrates turcs européens de Lorraine. "C'est un meeting en faveur du "Oui" au référendum. Et ce rassemblement a été placé sous haute surveillance suite au refus hier d'accueillir un meeting aux Pays-Bas. D'autres meetings de ce genre ont été annulés un peu partout en Europe, mais la France ne s'y est pas opposée, estimant qu'il n'y avait aucun risque de débordement", complète le journaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne