Avion russe abattu par la Turquie : "un coup de poignard dans le dos" selon Vladimir Poutine

FRANCE 2

La Turquie a abattu dans la matinée un chasseur russe qui avait violé son espace aérien. Retour sur les faits avec France 2.

Un avion de chasse russe a été abattu par les Turcs mardi 24 novembre. Selon Ankara, le bombardier Sukhoï Su-24 a violé l'espace aérien turc. Selon le plan de vol rendu public par les autorités turques, reconstitué par France 2, on aperçoit le bombardier volé brièvement au-dessus de la Turquie. Il est ensuite abattu en Syrie où il s'est écrasé.

La colère froide de Vladimir Poutine

Si la Russie ne dément pas cette information, Poutine ne cache pas sa colère : "en aucun cas nos avions et nos pilotes ne représentaient une menace pour la République turque. Ce qui s'est passé aujourd'hui est un coup de poignard dans le dos de la part des complices des terroristes. Il n'y a pas d'autre mot pour les qualifier", a déclaré le président russe.
Les pilotes ont réussi à s'éjecter avant le crash. Sur une vidéo diffusée par les rebelles syriens, on y aperçoit le corps de l'un d'eux. La Russie confirme la mort d'un des deux pilotes. Moscou a précipité des hélicoptères de sauvetage sur place, mais un autre soldat y a trouvé la mort lors des opérations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne