DIRECT. Meurtre de l'ambassadeur russe : Moscou envoie des enquêteurs en Turquie

L\'ambassadeur russe en Turquie, Andrei Karlov, s\'exrpime lors de la visite d\'une exposition au Centre d\'art moderne d\'Ankara, juste avant son assassinat, le 19 décembre 2016.
L'ambassadeur russe en Turquie, Andrei Karlov, s'exrpime lors de la visite d'une exposition au Centre d'art moderne d'Ankara, juste avant son assassinat, le 19 décembre 2016. (ECENUR COLAK / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un groupe de 18 enquêteurs et agents des services secrets russes se rendent sur place pour éclaircir les circonstances de l'assassinat d'Andreï Karlov.

L'ambassadeur de Russie en Turquie a été assassiné, lundi 19 décembre, à Ankara par un policier turc, qui a affirmé agir pour venger le drame de la ville d'Alep, en passe d'être reprise par le régime syrien, soutenu par Moscou. Le diplomate, Andreï Karlov, a été abattu de plusieurs balles alors qu'il prononçait une allocution à l'occasion de l'inauguration d'une exposition dans la capitale turque. Mardi, un groupe de 18 enquêteurs, agents des services secrets et diplomates russes se rend sur place afin d'enquêter sur ce meurtre.

Le tireur identifié est un policier. L'assassin présumé, "neutralisé" par les forces de l'ordre, a été identifié par les autorités turques comme étant Mevlüt Mert Altintas, un policier de 22 ans. Il n'était pas clair dans l'immédiat si le policier faisait partie du dispositif de sécurité pour encadrer l'exposition ou la visite de l'ambassadeur. Une perquisition a été menée à son domicile, ses parents et sa soeur ont été arrêtés.

Erdogan et Poutine dénoncent une "provocation". Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et russe Vladimir Poutine, dans des déclarations séparées, ont qualifié cet assassinat de "provocation" visant à torpiller la normalisation entre les deux pays, entamée en août après une grave crise diplomatique. Ils s'étaient parlé au téléphone peu après l'attaque.

Des tirs devant l'ambassade américaine. On ignore encore si les événements sont liés. Un homme a ouvert le feu, mardi avant l'aube, devant l'entrée de l'ambassade américaine à Ankara sans faire de victime. Toutes les représentations diplomatiques des Etats-Unis en Turquie seraient fermées pour la journée.

Vous êtes à nouveau en ligne