Turquie : Erdogan dit non à la contraception

France 2

Selon le président, la contraception n'a pas sa place dans un pays musulman comme la Turquie. Les explications de France 2.

Le président Erdogan cherche-t-il à islamiser la société ? Il appelle en tout cas son peuple à changer d'état d'esprit et à intégrer davantage la religion dans le quotidien et l'intimité. "Nous allons accroître notre descendance", explique-t-il à la tribune, avant d'ajouter : "On nous parle de planning familial, de contraception, aucune famille musulmane ne peut avoir une telle mentalité".

Le harem, une bonne école de la vie

Des propos-chocs dans un pays musulman, mais dont la laïcité est un pilier fondamental de cette république tournée vers l'Europe. En mars dernier, lors de la journée internationale des femmes, le président Erdogan avait déjà donné sa vision de la femme : pas au travail, mais auprès des enfants, au foyer. Une vision partagée par sa propre femme, fervente musulmane et admiratrice de l'Empire ottoman. Pour elle, le harem est pour les femmes, une bonne école de la vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne