Tunisie : Mehdi Jomaâ nommé Premier ministre

(Zoubeir Souissi Reuters)

En Tunisie, le ministre sortant de l'Industrie Mehdi Jomaâ a été désigné samedi pour former un gouvernement d'indépendants, et tenter de sortir le pays d'une profonde crise politique, jusqu'aux élections prévues l'an prochain.

Après deux mois de négociations chaotiques, les responsables tunisiens sont enfin tombés d'accord sur un nom pour former le gouvernement : Mehdi Jomaâ, 51 ans, actuel ministre de l'Industrie. Il a été désigné samedi, à l'issue d'un vote des 21 partis représentés aux pourparlers, et malgré les protestations d'une partie de l'opposition. Initialement, un compromis devait être trouvé début novembre.

Mehdi Jomaâ va maintenant avoir la lourde tâche de former un gouvernement d'indépendants, alors que la Tunisie est plongée dans une profonde crise politique depuis  l'assassinat en juillet d'un député de l'opposition, Mohamed Brahmi. Il s'agira d'un gouvernement intérimaire jusqu'aux élections que la classe politique dit vouloir organiser en 2014. Cette formation pourrait intervenir dans les quinze prochains jours, selon une feuille de route signée en octobre par les principaux partis. 

Les discussions entre Ennahda et l'opposition ont eu lieu ces dernières semaines sous l'égide de la puissante centrale syndicale UGTT. Les islamistes avaient accepté de quitter le pouvoir à condition qu'en parallèle soit adoptée la future Constitution, en cours de rédaction depuis deux ans, et que le calendrier des futures élections soit fixé. Ces questions n'ont pas encore été réglées.

 

Vous êtes à nouveau en ligne