Terrorisme : un exercice grandeur nature gare Montparnasse

La BRI, le Raid et le GIGN sont intervenus ensemble lors d'une simulation d'attaque terroriste dans une gare parisienne. Le point avec France 3.

Alors que Manuel Valls a annoncé que l'État d'urgence serait prolongé de deux mois pour l'Euro 2016 et le Tour de France, un exercice antiterroriste a été réalisé gare Montparnasse à Paris dans la soirée de mardi 19 avril. Un exercice grandeur nature. L'alerte vient d'être lancée. Neuf terroristes tirent au hasard sur les passagers d'un train. L'un d'eux prend tout un wagon en otage.

Une intervention coordonnée

Raid, BRI, GIGN, simultanément, toutes les forces donnent l'assaut. Ces trois unités d'élite devront à l'avenir intervenir ensemble en cas d'urgence absolue pour une meilleure efficacité et pour être opérationnels en moins de 20 minutes, en cas d'attaque terroriste. Une petite révolution pour ces trois corps d'élite figés depuis de nombreuses années dans des querelles d'ego. Un exercice qui n'avait jusqu'ici jamais été réalisé. Terminé les zones de compétence en cas d'urgence, le premier sur place intervient et coordonne les opérations. Reste à confronter cela à la réalité du terrain.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne