Terrorisme : les gardes à vue des dix suspects d'ultra-droite se poursuivent

FRANCE 2

Le journaliste Frédéric Crotta se trouve en direct du siège de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) afin de fournir les dernières informations sur la vaste opération antiterroriste menée durant le week-end du 23 et 24 juin dans les milieux de l'ultra-droite.

Dix personnes suspectées d'être membres d'une cellule clandestine de l'ultra-droite ont été interpellées durant le week-end du 23 et 24 juin. Leurs gardes à vue se poursuivent lundi 25. "Ce qu'ont pu constater les policiers de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) lors des premières heures de garde à vue, c'est que certaines personnes interpellées étaient très motivées, avaient envie de passer à l'acte contre des personnes de confession musulmane proches de l'islam radical", rapporte le journaliste Frédéric Crotta en direct du siège de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

"Éviter tout passage à l'acte"

Il semblerait que les personnes arrêtées n'avaient pour l'instant pas de but défini, pas de cible précise. "Les policiers ont constaté que ces personnes étaient plutôt bien organisées, alors elles ont préféré les interpeller afin d'éviter tout passage à l'acte", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne