Terrorisme : la présidentielle visée

FRANCE 2

Ils avaient 23 et 29 ans. Ils s'étaient rencontrés en prison et avaient l'intention de passer à l'acte. La police a déjoué un projet d'attentat.

À 11 heures ce mardi 18 avril, rue de Crimée à Marseille (Bouches-du-Rhône), deux ont hommes été interpellés. Ils s'apprêtaient à commettre un attentat. À 23 et 29 ans, les deux hommes étaient prêts à commettre un acte terroriste pendant la campagne présidentielle, peut-être contre l'un des candidats. Les deux suspects étaient recherchés depuis plusieurs jours. Après les deux interpellations, le quartier a été immédiatement bouclé, l'immeuble évacué et les démineurs sont dépêchés sur place.

Repérés début avril

Dans l'appartement les enquêteurs découvrent tout un arsenal, trois à quatre kilos de TATP, un explosif particulièrement instable, un pistolet mitrailleur, et plusieurs armes de poing. Ce qui laissait penser aux policiers que leur passage à l'acte était imminent. Début avril, les deux suspects affolent les radars des services de renseignement. L'un d'eux apparait dans un montage vidéo proférant des menaces devant la une d'un grand quotidien. Une menace prise au sérieux, car en ce début de semaine, les candidats sont alertés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne