Réforme constitutionnelle : François Hollande maintient la déchéance de nationalité pour les terroristes

FRANCE 3

C'est Manuel Valls qui a fait l'annonce. Le point avec Catherine Demangeat en direct de l'Élysée.

On peut appeler ça la surprise du chef. Contre toute attente, le Président de la République a décidé de maintenir la déchéance de nationalité pour les terroristes. C'est Manuel Valls qui a fait l'annonce à l'issue du conseil des ministres : "C'est une sanction lourde que la nation est légitimement en droit d'infliger à celui qui l'a trahie au plus haut point", a-t-il lancé.

Démission de Christiane Taubira ?

Hier, Christiane Taubira avait pourtant annoncé que cette proposition ne serait pas retenue dans la réforme constitutionnelle. "Après une telle gaffe, on peut penser que l'avenir de la garde des Sceaux serait compromis, mais Manuel Valls vient d'annoncer qu'il défendra la réforme à l'Assemblée avec Christiane Taubira. De son côté, François Hollande a choisi le consensus avec la droite, qui est attachée à la déchéance de nationalité pour les binationaux. Au risque de se remettre à dos une partie de la gauche", analyse Catherine Demangeat en direct de l'Élysée.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne