Opération Barkhane : deux soldats français sont morts

Hier, dans le nord du Mali, deux membres de la force Barkhane ont perdu la vie. 45 soldats français en opération au Sahel ont été tués depuis 2013.

Deux militaires français, déployés sur l’opération Barkhane, sont morts. Ils appartenaient au premier régiment de hussards parachutistes de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Le Colonel Antoine De Labretoigne Du Mazel, chef des corps du 1er régiment de hussards parachutistes, a rendu hommage à leurs engagements:"L’un avait onze ans de service, très expérimenté, avait fait de nombreuses opérations. L’autre était plus jeune, c’était sa première mission, il avait un an de service". 

Un troisième soldat est grièvement blessé 

Les soldats patrouillaient dans un véhicule blindé léger quand un engin artisanal placé au bord de la route a explosé. Un troisième militaire est blessé grièvement. L’attaque a été revendiquée par un groupe lié à Al-Qaida. Elle s’est produite au nord-est du Mali dans la région de Tessalit, à la frontière avec l’Algérie

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne