Les conditions d'entrée aux États-Unis se durcissent

France 3

Pour être autorisé à entrer aux États-Unis, il faut remplir un questionnaire détaillé sur lequel une nouvelle ligne est apparue en décembre. Il faut déclarer les pseudonymes utilisés sur les réseaux sociaux.

En allant sur les comptes Twitter ou Facebook d'un touriste français par exemple, le renseignement américain espère pouvoir repérer un éventuel terroriste qui voudrait profiter de la dispense de visas pour pouvoir prendre un avion et commettre une attaque terroriste sur le sol américain. Ce nouveau durcissement a été voté par le Congrès après l'attentat de San Bernardino (Californie) par un couple d'origine pakistanaise qui avait fait 14 morts. Le FBI s'était aperçu en fouillant le compte Facebook de l'épouse qu'elle avait des liens avec les réseaux jihadistes bien avant de pénétrer sur le sol américain.

20 millions de touristes concernés

Cette nouvelle mesure vise donc à détecter tout suspect étranger avant qu'il ne pénètre aux États-Unis. Pour le Congrès américain, il ne fait aucun doute que l'Allemagne et la France sont le talon d'Achille de l'Amérique. Donald Trump, pendant la campagne présidentielle, a dit vouloir rétablir les visas pour les pays touchés par le terrorisme donc la France alors nul ne sait s'il va mettre sa menace à exécution. Mais 20 millions de touristes étrangers viennent visiter chaque année les États-Unis sans visa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne