Attentat déjoué : qui est Rachid Kassim ?

FRANCE 3

Cet homme parti de France pour faire le jihad et très actif sur les réseaux sociaux a peut-être inspiré le commando de femmes interpellées jeudi 8 septembre à Paris.  

Il est l'un des visages du groupe État islamique et sans doute dans l'ombre des derniers attentats sur le sol français : Rachid Kassim, 29 ans, un Français installé sur les territoires du groupe État islamique en Syrie. De là, il anime deux chaînes Telegram, une messagerie cryptée très prisée des jihadistes. Elle leur permet de communiquer, revendiquer et inciter à passer à l'acte en toute discrétion.

Des incitations à piéger des voitures

Grâce à cet outil, Rachid Kassim était en contact avec les auteurs de deux attentats, l'assassinat du Père Hamel et celui des deux policiers à Magnanville. Récemment, le jihadiste diffusait aussi cette incitation : "Remplir les véhicules de bouteille de gaz, les asperger d'essence, se garer dans des endroits fréquentés. Boum". Il était également en contact avec les trois femmes interpellées jeudi 8 septembre après la découverte de bonbonnes de gaz dans une Peugeot à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne