Syrie : un convoi de civils kurdes et de journalistes attaqués par la Turquie

FRANCEINFO

Les Kurdes se disent abandonnés. Les États-Unis retirent 1 000 soldats de Syrie au 5e jour de l'offensive turque. Un convoi de civils kurdes et de journalistes de France Télévisions a été attaqué par les forces turques.

Un convoi d'une quinzaine de véhicules remplis de civils et de journalistes a été attaqué en Syrie. "Nous étions dans le convoi de civils kurdes pris pour cible par les forces turques à Ras al-Aïn", a rapporté dimanche 13 octobre la journaliste de France Télévisions Stéphanie Perez, qui se trouvait dans cette ville kurde stratégique du nord de la Syrie, avec le monteur Yann Kadouch et le journaliste reporter d'images Nicolas Auer.

Au moins 11 morts

La ville est désertée, un poste de commandement kurde détruit et des corps sans vie au sol. L'avant du convoi a été pris pour cible par l'armée turque. Plusieurs véhicules sont en feu. Il y a plus d'une vingtaine de blessés, dont certains hospitalisés dans un état grave, et au moins onze morts. "Notre équipe va bien, mais des confrères sont morts", précise l'envoyée spéciale Stéphanie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne