Syrie : les réfugiés menacés par le coronavirus

franceinfo

En Syrie, des réfugiés continuent de s’entasser dans des camps et où le Covid-19 ne s’est pas arrêté à l’entrée.

Des tentes à perte de vue dans le nord de la Syrie. depuis quatre mois et l’offensive des troupes de Bachar al-Assad, près d’un million de réfugiés syriens vivent dans les camps. Parmi eux, beaucoup de femmes et d’enfants. Avant c’était la guerre qui les inquiétait, maintenant c’est le coronavirus. "Nous avons peur. quand nous toussons ou éternuons, on s’inquiète. On vit dans des égouts et on est très nombreux. Il nous faut des médicaments pour survivre", affirme une mère de famille.

Masques et désinfection

Devant le risque d’épidémie, faire classe est devenu trop risqué. Des enseignants font cours sur des applications mises à la disposition des enfants. La Syrie compte deux décès et une dizaine de cas pour le moment. Dans les camps, il est trop tôt pour donner des chiffres, mais les associations distribuent des masques et la désinfection a déjà commencé, car la transmission du virus pourrait être plus rapide qu’ailleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne