Syrie : l'abandon des Kurdes est une double faute "morale et politique terrible"

FRANCEINFO

Patrice Franceschi, aventurier et écrivain engagé auprès des Kurdes, est l'invité du JT du soir de franceinfo, mardi 29 octobre.

"J'ai passé énormément de temps depuis sept ans avec les Kurdes sur le terrain. Nous avons commis une faute morale épouvantable en abandonnant nos frères d'armes et une faute politique terrible parce que les Turcs ramènent des jihadistes qu'ils ont aidés ces sept dernières années. J'en suis le témoin", explique Patrice Franceschi. 

La France s'est mise en danger

"36 000 tués et blessés dans les rangs des Kurdes, des chrétiens et des Arabes alliés ensemble. j'en ai vu mourir beaucoup", souligne l'auteur notamment des livres Mourir à Kobané ou La Boudeuse.

L'aventurier précise : "Pour les enjeux sécuritaires de la France, c'est terrible. Pour ceux des Kurdes, c'est pire. Ils sont pris en tenaille entre l'armée du tyran Erdogan et l'armée d'al-Assad".

Vous êtes à nouveau en ligne