Jihadistes : la Turquie va expulser 11 prisonniers français

FRANCE 2

Ankara a annoncé que 11 jihadistes français incarcérés en Turquie seront expulsés dans les prochains jours. Qui sont ces prisonniers ?

La Turquie va renvoyer 22 prisonniers du groupe État islamique de son territoire. Au cours du mois de novembre, la France récupérera ainsi 11 de ses ressortissants : huit femmes et leurs enfants, et trois hommes âgés de 20 à 35 ans. Parmi ces mères, Amandine, qu'une équipe de France 2 avait filmée en décembre 2018 dans le camp de Roj, au nord-est de la Syrie. Originaire du Calvados, elle s'est mariée à deux reprises, à chaque fois avec un jihadiste, et est mère d'un enfant. Elle va donc finalement rentrer avec son fils, mais comme les autres rapatriés, elle sera incarcérée sur le champ. En revanche, les enfants seront confiés aux services sociaux.

Des combattants très radicalisés

Mais la vraie inquiétude concerne d'autres Français encore aux mains des Kurdes dans les prisons syriennes. Parmi eux, Thomas Barnouin, le théologien de Daech, Adrien Guihal, le propagandiste, ou encore Émilie König, la recruteuse. Tous sont considérés comme très radicalisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne