Syrie

Des membres de la Défense civile syrienne tentent de secourir des victimes dans les décombres de l\'hôpital national Ibn Sina, à Idlib, après les bombardements de l\'aviation russe dans la nuit du 30 au 31 mai.2016.

Syrie : l’aviation russe poursuit son soutien à la sécurisation du pays alaouite

Deux migrants irakiens, en compagnie du curé de l\'église de Tutzing près de Munich.

Migrants: l'asile religieux pour éviter l’expulsion en Allemagne

La gare routière de Jablé sur la côte syrienne, entre Tartous et Lattaquié après la série d\'attentats revendiquée par Daech, le 23 mai 2016.

Sous le cessez-le-feu, la guerre fait rage entre Assad, la rébellion et Daech

Le pianiste syro-palestinien Aeham Ahmad répète le 16 janvier 2016 à Berlin, avant un concert.

Réfugié en Allemagne, le jeune pianiste Aeham Ahmad enchante le public

Carte des accords Sykes-Picot (archives britanniques)

Les accords Sykes-Picot : cause des tensions au Proche-Orient?

Une photo à plusieurs entrées qui raconte une Syrie en guerre avec des poches de survie : un sourire, un geste généreux, une offrande et une question sous-jacente: que se passe-t-il au loin derrière ce désert rocailleux ? La rose de Damas, cette fleur aux trente pétales, fait partie de l’histoire de la Syrie. Exportée vers l’Europe dès le Moyen-Âge pour son parfum et ses vertus thérapeutiques, la célèbre rose, citée par Shakespeare, a vu sa production diminuer drastiquement à cause des déplacements de population fuyant les combats. Cette photo montre que la vie continue, renaît, que la fleur éclot malgré tout. 

LA PHOTO. La rose de Damas, une fleur qui se fane… et revit

LA PHOTO. Des dessins pour survivre à Beyrouth

Le président du Conseil exécutif du Hezbollah, Sayyed Hashem Safieddine, présente ses condoléances à Ali Badreddine, le 13 mai 2016 dans la banlieue de Beyrouth, après l\'assassinat de son père Mustafa Badreddine, commandant militaire en chef du Parti de Dieu, à Damas le même jour. 

Syrie : l’axe Iran-Hezbollah soumis à une forte pression sur le terrain

Des réfugies syriens et irakiens partis des côtes égyptiennes recueillis par la marine italienne.

Après la Grèce, les réfugiés syriens ciblent l'Italie pour entrer dans l'UE

Photo d\'une rampe souterraine de lancement de missile en Iran, publiée sur le site des Gardiens de la révolution, le 8 mars 2016.

L’Iran sème le trouble avec un nouveau «vrai-faux» tir de missile balistique

...surplombée du tag rageur «Let them cross the border» (Laissez-les traverser la frontière) sur un mur d\'Idoméni en Grèce. 54.000 personnes sont coincées à différents endroits de la Grèce et des Balkans du fait de la fermeture en cascade des frontières de ces pays depuis février 2016. 10.000 d\'entre elles se trouvent à Idoméni, la frontière gréco-macédonienne non loin de là étant hermétiquement fermée par les autorités macédoniennes, comme celles de leurs voisins. Les conditions de vie à Idoméni sont exécrables, estiment les organisations de défense des droits de l\'Homme. Il est urgent pour les réfugiés d\'en partir.

LA PHOTO. L'ombre des enfants migrants

Le concert dirigé par le célèbre chef d’orchestre russe Valéri Guerguiev dans la cité antique a été retransmis en direct par la télévision publique russe.  Du Bach, du Prokofiev, du Chtchedrine et du…Poutine. Au programme : une déclaration en vidéo du chef du Kremlin sur la lutte contre le terrorisme. Une propagande critiquée par le ministre des Affaires étrangères britanniques. Philip Hammond dénonce «une tentative de mauvais goût visant à détourner l’attention des souffrances continues de millions de Syriens».  Un autre concert organisé cette fois-ci, par le régime syrien était prévu vendredi 6 mai au soir dans la cité antique.

LA PHOTO. Concert d'un orchestre symphonique russe à Palmyre

Décembre 2015, un soldat américain en Irak.

Plus de 5.000 soldats américains déployés en Irak et en Syrie

Une jeune réfugiée syrienne à Tripoli (Liban) appelle à sauver Alep.

Syrie: Alep, ville martyrisée, appelle le monde à son secours

Militant de Daech brandissant un drapeau de l\'organisation djihadiste à Racca (centre de la Syrie), le 29 juin 2014.

Démoralisés, sous-payés, les djihadistes de Daech se font rares et désertent

Le président syrien Bachar al-Assad recevant Abdelkader Messahel, le ministre algérien des Affaires maghrébines, l\'Union africaine et la Ligue arabe, le 25 avril 2016 à Damas.

Algérie: une gesticulation diplomatique à double tranchant en Syrie et en Russie

Agé de 27 ans et originaire de Deir Ezzor, où il était électricien, Ibrahim al-Hussein a perdu un pied dans un bombardement. Une catastrophe pour le nageur de compétition et le judoka qu\'il était également au pays. Réfugié à Athènes, où il travaille comme serveur dans un restaurant et loue un appartement, il était le symbole idéal pour relayer la flamme olympique dans le camp d\'Eléonas. «C\'est un honneur pour moi, c\'est formidable pour moi et pour tous les réfugiés», a déclaré cet homme de volonté et de courage. Il continue à nager dans des temps très compétitifs et joue désormais également au basket, en fauteuil roulant. 

LA PHOTO. Un réfugié syrien porte la flamme olympique dans un camp en Grèce

Militant de Daech brandissant un drapeau de l\'organisation djihadiste à Racca (centre de la Syrie), le 29 juin 2014.

Daech réduit les salaires des jihadistes et multiplie les impôts fantaisistes

Un double attentat impliquant des chrétiens et des musulmans, le 13 avril 1975, va marquer le début de la guerre du Liban.

13 avril 1975, le Liban bascule dans la guerre

L\'avenir de Bachar al-Assad, un vrai casse-tête pour Staffan de Mistura, l\'émissaire spécial de l\'ONU pour la Syrie, ici à Genève le 21 mars 2016.

Bachar al-Assad organise des élections le jour des pourparlers de Genève III

Syrie : apparition d’une fissure dans le soutien des alaouites à Bachar al-Assad

Exhumation des restes de corps d\'un charnier à Ramadi (Irak), le 26 janvier 2016, au lendemain de la découverte de la fosse commune. Les victimes ont été exécutées par Daech.

Avec Palmyre, la liste des charniers de Daech s'allonge

Le président syrien Bachar al-Assad photographié par l\'agence officielle syrienne SANA lors de son entretien avec le directeur de l\'agence officielle russe Novosti, le 30 mars 2016.

Syrie : tours et détours électoraux du président Bachar al-Assad

Bachar al-Jaafari, négociateur en chef du régime syrien, et Staffan de Mistura, émissaire spécial de l\'ONU pour la Syrie, le 16 mars 2016, lors de la reprise des négociations indirectes avec l\'opposition à Genève.

Le régime syrien exclut de discuter de l’avenir de Bachar al-Assad à Genève

Sukhoi 24 russe en Syrie. C\'est un appareil de ce type qui a été abattu par l\'armée turque.

Comment les Russes sont intervenus contre Daech dans la bataille de Palmyre

Juxtaposition d\'une photo prise en mars 2014 avec le paysage actuel deux ans après. La Cité antique de Palmyre est un site archéologique inestimable situé en Syrie, au nord-ouest de Damas. Il abrite les ruines monumentales d\'une grande ville qui fut l\'un des plus importants foyers culturels, au carrefour de plusieurs civilisations. Aux Ier et IIe siècles, les bâtisseurs y mêlèrent des techniques de construction gréco-romaines aux traditions locales aux influences perses. Les ruines dans cette oasis au milieu du désert ont été classées au patrimoine mondial de l\'Unesco, mais de nombreuses constructions sont désormais détruites.   La question qui se pose est la suivante: acter les destructions et laisser les choses en l\'état ou restaurer ce qui a été détruit. Deux façons de penser les ruines antiques qui s\'affrontent, impossible de dire pour l\'instant quelle école va l\'emporter.

LA PHOTO. Syrie: état des lieux de Palmyre libérée

Sur le site de Palmyre en juin 2005... Les ruines antiques sont au premier plan, le château arabe (du XIIIe) se situe au second plan.

Palmyre : quelle est la réalité des destructions et des pillages?

Des soldats de l\'unité «faucons du désert» de l\'armée syrienne, entrant à Palmyre le 28 mars 2016. 

Bachar al-Assad récolte les fruits de la prise de Palmyre

\"Interdiction de tirer sans l\'autorisation de l\'émir\", inscription de l\'Etat islamique sur le site archéologique

Les premières photos de Palmyre après sa reprise à Daech par l'armée syrienne

L\'ambassadeur nord-coréen en Syrie, Jang Myong, inaugure le 31 août 2015, dans le sud de Damas, un parc de 9.000 m2 en l\'honneur de Kim Il-Sung, père fondateur de la Corée du nord, en présence du vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mokdad.

Deux unités militaires de Corée du Nord en Syrie pour épauler Bachar al-Assad

1101112131415161718192026

Vous êtes à nouveau en ligne