Syrie

Des soldats américains et des combattants kurdes des Forces démocratiques syriennes patrouillent ensemble, le 4 novembre 2018 à Hassaké, en Syrie.

Un Américain capturé en Syrie dit avoir rejoint l'Etat islamique par curiosité

Le président Donald Trump s\'adresse aux Américains depuis la Maison Blanche le 8 janvier 2019, à propos du mur à la frontière mexicaine qu\'il aimerait voir construire.

Syrie : Donald Trump menace la Turquie d'un désastre économique

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et le président américain Donald Trump, le 1er décembre 2018, au sommet du G 20 à Buenos Aires (Argentine).

Syrie : Trump menace de "dévaster" l'économie de la Turquie si elle s'en prend aux Kurdes

Des soldats des Forces de protection du peuple (YPG) le 11 septembre 2018, en Syrie.

Syrie : face aux menaces turques, les forces kurdes appellent à l'aide le régime

Vue du quartier d\'Abou Roumaneh, à Damas (Syrie), en 2015, où l\'ambassade des Emirats arabes unis doit rouvrir, le 27 décembre 2018.

Syrie : les Emirats arabes unis rouvrent leur ambassade à Damas, fermée depuis sept ans

Des troupes américaines circulent près du village de Yalanli, dans le nord de la Syrie, le 5 mars 2017. 

Syrie : la mise en garde turque à la France

Le président américain Donald Trump lors d\'un discours à Kansas City, dans l\'Etat du Missouri (Etats-Unis), le 7 décembre 2018.

États-Unis : Donald Trump perd son secrétaire à la Défense

L\'ex ministre américain de la Défense James Mattis pendant une conférence de presse à Kaboul en Afghanistan le 27 septembre 2017.

Démission du ministre américain de la Défense : Donald Trump "n'est plus entravé par des gens qui l'agaçaient"

Le président américain Donald Trump lors d\'un discours à Kansas City, dans l\'Etat du Missouri (Etats-Unis), le 7 décembre 2018.

Syrie : Trump retire les soldats américains

Des combattants kurdes tiennent une position lors de combats face à Daech à Ain al-Arab, en 2014.

Retour des troupes américaines : est-ce la fin de l'État islamique ?

Des jihadistes françaises retenues dans le camp de Roj (Syrie) ont accepté de témoigner au micro de France 2.

DOCUMENT FRANCE 2. "S'il part, je pars avec lui" : les jihadistes françaises détenues en Syrie refusent que leurs enfants soient rapatriés sans elles

Jeunes collégiennes enlevées et à qui on a fait revêtir le niqab. 

Le corps des femmes, arme de guerre et de destruction massive

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, lors d\'une rare et dernière apparition le 9 avril 2018 pour l\'inauguration de la mosquée Ketchaoua de la capitale, récemment restaurée, et l\'extension du métro d\'Alger.

Algérie: le président Bouteflika s'aligne sur Poutine en félicitant Assad

Daech détruit le temple de Nabû et menace de dynamiter les pyramides égyptiennes

Le roi Salman d\'Arabie Saoudite et le président égyptien al-Sissi.

Ryad ferme le robinet du pétrole à l’Egypte après son vote sur la Syrie à l’ONU

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, lors d\'une réunion à haut niveau sur la Syrie au Conseil de sécurité de l\'ONU, à New York, le 21 septembre 2016.

Egypte-Syrie: le président Sissi officialise son soutien au président Assad

Combattant dans les ruines du camp palestinien de Yarmouk, au sud de Damas.

Le difficile sort des réfugiés syriens en Egypte

Une vue générale du camp Azraq pour les réfugiés syriens dans le nord de la Jordanie, le 17 mai 2017.

Jordanie : le premier camp de réfugiés au monde alimenté en énergie solaire

Moustafa, 11 ans, jeune Syrien réfugié dans un camp à Beyrouth au Liban, apprend le cinéma.

Beyrouth: de jeunes Syriens font du cinéma pour tourner le dos à la guerre

Photo satellite datée du 18 avril 2017 du centre de détention de Saidanaya en Syrie. Fournie par Digital Globe elle a été diffusée par le département d\'Etat américain le 15 mai 2017, en appui à l\'accusation de la présence de crématorium dans le prérimètre de la prison pour brûler les détenus exécutés par le régime.

Syrie: le ministre israélien Yoav Galant appelle au meurtre de Bachar al-Assad

Des combattants de Daech défilent dans les rues de Raqqa (Syrie), le 30 juin 2014. 

Daech, Syrie, Irak: le manque d'optimisme des services secrets

Des forces américaines accompagnées de combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), près du village syrien de Darbassiya à la frontière avec la Turquie, le 28 avril 2017.

Syrie : Washington veut associer Ankara et les Kurdes à l’offensive contre Raqqa

L\'information qui accompagne cette photo ne donne ni le nom ni l\'âge de cette petite fille syrienne qui sourit devant l\'objectif. Une «déplacée» anonyme, comme des dizaines de milliers d\'autres. On sait simplement qu\'elle vit dans ce camp «temporaire» situé à 55 kilomètres de sa ville de Raqa qui est sous le joug de l\'organisation Etat islamique depuis 2014. Près de 300 familles syriennes et irakiennes vivent dans ce camp en espérant pouvoir un jour rentrer chez eux. 

LA PHOTO. Syrie: la vie «provisoire» des déplacés de Raqa

Cimenterie Lafarge située au nord de la syrie, près de la frontière turque.

Lafarge: le dossier syrien entre les mains de la justice française et européenne

Un jeune Syrien transporté à l\'hôpital Reyhanli de Hatay en Turquie, le 4 avril 2017, après le bombardement à l\'arme chimique contre la localité de Khan Cheikhoun en Syrie le jour même. 

Syrie: le régime d’Assad responsable de l’attaque au gaz sarin, selon la France

Jeune réfugiée dans un camp informel au Liban.

Liban: des milliers de réfugiés syriens doivent quitter les camps de fortune

Photo d\'archives du numéro un d\'al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, appelant à la prise d\'otages occidentaux pour les échanger contre des djihadistes, le 27 juillet 2011.

Syrie: le chef d'al-Qaïda al-Zawahiri appelle à une guérilla et non à un Etat

Des enfants syriens déplacés dans un camp de déménagement, qui abrite une école informelle au nord de la ville syrienne d\'Azaz, à la frontière de la Turquie le 23 mars 2017.  

LA VIDEO. Des millions d'enfants privés d’école à cause de la guerre

Forces américaines au nord de la Syrie, dans la zone tenue par les combattants kurdes (3 mars 2017).

Des «brigades internationales» contre Daech chez les Kurdes de Syrie

Le chef chiite irakien, Moqtada al-Sadr, lors d\'un discours dans la ville sainte de Najaf, le 19 mars 2017.

Irak: le chef chiite Moqtada al-Sadr rompt avec Assad et se démarque de l’Iran

1234567891015

Vous êtes à nouveau en ligne