Syrie : un haut responsable de Daech tué par les forces spéciales américaines

(Un haut responsable de Daech tué en Syrie par les forces américaines © AP/SIPA)

Selon le Pentagone, les forces spéciales américaines ont mené une opération en territoire syrien. Un haut responsable de Daech a été tué. Selon le Conseil américain de sécurité nationale, il s'agit d' Abou Sayyaf qui aurait aidé les opérations militaires du groupe terroriste.

Le secrétaire d'État américain à la Défense, Ashton Carter, a confirmé samedi que les forces spéciales américaines avaient mené une opération dans l'est de la Syrie. Un haut responsable de Daech, Abou Sayyaf, a été abattu lors de la fusillade. Son épouse a elle été capturée. Elle se trouve désormais sous la garde de soldats américains en Irak.

Une opération ciblée

Un commando héliporté des forces spéciales américaines a mené une opération ciblée dans l’est de la Syrie. Les militaires américains ont abattu un haut responsable de Daech, Abou Sayyaf. Selon la Maison Blanche et le Pentagone, il codirigeait les opérations financières, pétrolières et gazières du groupe djihadiste. Le président Barack Obama avait ordonné le lancement de ce raid, qui a eu lieu à Al Amr. L'épouse d'Abou Sayyaf, Oumm Sayyaf, a été capturée et elle a été transférée en Irak.

"Au cours de l'opération, Abou Sayyaf a été tué alors qu'il affrontait les forces américaines", a déclaré Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil à la sécurité nationale de la Maison

Blanche.

"Le président a autorisé cette opération sur la recommandation unanime des membres de son équipe de sécurité nationale et elle a eu lieu dès que nous avons obtenu suffisamment de renseignements et avons eu bon espoir qu'elle puisse réussir " a ajouté Bernardette Meehan. Le raid a été mené "avec l'entier consentement des autorités irakiennes" et "dans le respect du droit national et international", a-t-elle précisé.

Selon la Maison Blanche, les forces spéciales américaines devaient capturer Abou Sayyaf, mais il y a eu des combats. 

Les détails et les objectifs de l'intervention américaine en Syrie : Frédéric Carbonne
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne