Syrie : l'armée reprend deux quartiers de Damas aux insurgés

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les forces de Bachar al Assad ont repris ce dimanche aux insurgés deux quartiers de Damas, Mezzeh et Barzeh, où, appuyés par des blindés, des hélicoptères et des miliciens, elles pourchassent les rebelles et les habitants soupçonnés de les aider, affirment des opposants au régime. Ces derniers font état d'exécutions sommaires. L'envoyée spéciale de France Info à Damas, Valérie Crova, fait le récit de la nuit.

Des explosions continuent à retentir, la nuit, dans Damas. La contre-offensive des forces fidèles au régime semble progresser. L'armée régulière a repris deux quartiers de la capitale : Mezzeh, le quartier des ambassades, où se trouve notamment celle de l'Iran, qui soutient la Syrie. Plus d'un millier de miliciens chahiba, appuyés par des soldats, des blindés et des hélicoptères, ainsi que des bulldozers ont investi le quartier. Ils pourchassent les combattants de l'Armée syrienne libre dans les champs qui entourent Mezzeh.

A Barzeh, l'un des trois faubourgs du nord de Damas, c'est la très redoutée 4e division blindée qui est entrée en action. Considérée comme l'une des principales unités d'élite de l'armée loyaliste et garante du régime alaouite, elle est commandée par Maher al Assad, le frère du président. "Au moins 20 chars de la 4e division et des centaines de ses membres sont entrés dans Barzeh ", raconte un militant de l'opposition. Comme d'autres, il fait état d'exécutions sommaires dans les deux quartiers repris par l'armée.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH),
organisme d'opposants basé à Londres, évoque un bilan de 1.261 tués, dont 299 parmi les forces pro-Assad, dans toute la Syrie depuis dimanche dernier, ce qui fait de cette semaine la plus meurtrière d'un conflit qui a fait 18.000 morts.

Vous êtes à nouveau en ligne