Syrie : des femmes et des enfants libérés par Daech à Deir Ezzor (ONG)

(Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Daech mène une offensive dans la région de Deir Ezzor, dans l'est syrien (illustration) © MaxPPP)

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, le groupe terroriste a relâché 270 des 400 civils capturés samedi lors de l’attaque de Deir Ezzor, une ville de l’est syrien.

Le samedi 16 janvier, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a annoncé l'enlèvement par Daech de 400 civils à Deir Ezzor et ses environs, dans l'est syrien. L''ONG annonce ce mard la libération de près des trois-quarts des personnes capturées.

A LIRE AUSSI ►►►Offensive de Daech dans l'est de la Syrie : 400 civils enlevés selon une ONG

Parmi les personnes libérées, figureraient essentiellement des femmes et des enfants, selon l'OSDH. L’ONG précise s'être appuyée sur des témoignages venant du terrain. 

L'OSDH a également annoncé mardi un autre enlèvement, toujours dans le même secteur. Il s’agit, selon l’ONG, de la capture d’une cinquantaine d'hommes menée par Daech pendant ses raids ces quatre derniers jours dans la région de Deir Ezzor.

D'après Rami Abdulrahman, le directeur de l'OSDH, Daech a gardé les hommes âgés de 14 à 55 ans afin de les interroger.

(Deir Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie © IDE)