Soudan du Sud : feu vert pour renforcer la mission de l'ONU

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La Conseil de sécurité des Nations Unies a autorisé ce mardi l'envoi de 5.500 Casques bleus supplémentaires au Soudan du Sud. L'effectif de l'Onu double dans ce pays où les violences entre deux camps rivaux ont fait des centaines de morts. Les soldats seront chargés de protéger la population. 

L'Onu a approuvé ce mardi le
doublement des casques bleus au Soudan du Sud. 5.500 soldats vont être envoyés
pour renforcer les effectifs des 7.000 hommes déjà sur place. La Minuss sera
donc composée de 12.500 hommes chargés de mieux protéger les civils. Des
hélicoptères de combat et de transports sont compris dans ces renforts. Des
experts en droits de l'homme vont également se rendre sur place. La Minuss
devient ainsi la troisième mission de maintien de la paix de l'Onu dans le
monde après la République démocratique du Congo et le Darfour.

Ce redéploiement, demandé par la Minuss ne "se fera pas du jour au lendemain " a précisé le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon. Il a appelé à
des négociations entre les deux camps rivaux. Le Conseil de sécurité a lui exigé
"la cessation immédiate des hostilités " entre les partisans de Salva
Kiir et ceux de Riek Machar. Il demande "l'ouverture immédiate d'un
dialogue
" entre les deux hommes.

A LIRE AUSSI ►►► Le Soudan du Sud au bord de la guerre civile

Des dizaines, peut-être des
milliers de Soudanais ont été tués dans ces violences. Mardi, l'Onu a annoncé
que plusieurs fosses communes ont été découvertes dans le pays. C'est à ce moment que l'Organisation a demandé
un renfort de troupes. L'appel a donc été entendu.