VIDEO. Les opposants au sommet du G7 sont réunis à Hendaye

France 2

A quelques jours du prochain sommet du G7, qui se tiendra à Biarritz, les opposants se sont réunis dans la ville voisine d'Hendaye.

À la frontière espagnole, ils sont déjà des dizaines de policiers français et espagnols positionnés pour des barrages filtrants. Leur objectif est d'empêcher la venue de groupes violents comme les "black blocs". À six jours du début du sommet du G7 qui se tiendra entre le samedi 24 et le lundi 26 août, Biarritz se transforme en bunker retranché.

Un contre-sommet prévu à Hendaye

Pour limiter les risques, le centre-ville sera étroitement surveillé et découpé en deux. D'un côté, une zone de protection sera établie où seules les personnes munies d'un badge pourront pénétrer. De l'autre, une zone de protection renforcée où il sera interdit de circuler sans accréditation. Les autorités veulent éviter les débordements de la réunion de juin 2015 à Krun en Allemagne ou encore à Gênes (Italie) en juillet 2001. À 30 km de Biarritz dans la ville d'Hendaye, 12 000 personnes sont attendues pour un contre-sommet. Une initiative qui inquiète les commerçants. Les organisateurs du contre-sommet se disent complètement pacifiques. Les militants anti G7 sont attendus à Hendaye à partir du lundi 19 août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne