Somalie : des femmes risquent leur vie par amour du foot

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Quelque 60 jeunes Somaliennes bravent les conventions d'une société musulmane très conservatrice, ainsi que des islamistes shebab. Elles jouent au foot dans le premier club de foot féminin du pays.

À Mogadiscio (Somalie), les footballeuses de l'équipe de Golden Girls troquent le hijab pour le maillot. Elles s'entraînent sous des regards réprobateurs. Sohad Mohamed, 19 ans, "joue au football depuis six mois, mais ma famille n'est au courant que depuis deux mois. Je leur ai caché cela parce qu'ils ne m'auraient pas permis de jouer. Ma mère l'accepte désormais, et c'est déjà ça, mais le reste de ma famille n'est pas content".

Elles défient les islamistes

Le port du pantalon, short ou t-shirt pour les femmes en public reste un tabou. Hibaq Abdulkadir, 20 ans, affirme : "Parfois, nous avons peur en venant au terrain en hijab, mais une fois arrivées, nous enlevons le hijab et portons des tenues de sport. Cependant, c'est très difficile de marcher dans la rue en tenue de sport". Les Golden Girls affrontent aussi la peur des islamistes shebab. Affiliés à Al-Qaïda, ils mènent régulièrement des attaques meurtrières. Ils condamnent les divertissements comme le football d'autant plus s'il est pratiqué par des femmes. Malgré les obstacles, les Golden Girls espèrent participer à des matchs de la FIFA.

Vous êtes à nouveau en ligne