Soixante-douze corps ont été retrouvés au Mexique dans une ferme isolée à quelque 150 km de la frontière avec le Texas

Des femmes de la police fédérale mexicaine, à Mexico, le 15 juin 2010.
Des femmes de la police fédérale mexicaine, à Mexico, le 15 juin 2010. (AFP PHOTO/Luis Acosta)

Il s'agit du charnier le plus important jamais découvert dans le cadre de la guerre contre le trafic de drogue qui ravage le Mexique.Des "marines" ont découvert les corps de 58 hommes et de 14 femmes mardi, dans une ferme, non loin d'une ville de l'Etat de Tamaulipas, sur le golfe du Mexique.

Il s'agit du charnier le plus important jamais découvert dans le cadre de la guerre contre le trafic de drogue qui ravage le Mexique.

Des "marines" ont découvert les corps de 58 hommes et de 14 femmes mardi, dans une ferme, non loin d'une ville de l'Etat de Tamaulipas, sur le golfe du Mexique.


Cette découverte fait suite à une fusillade avec des hommes de main appartenant à des cartels au cours de laquelle trois assaillants et un soldat ont été tués, a déclaré un porte-parole de l'armée.

Un homme blessé par balles a guidé les fusiliers-marins dans la zone après leur avoir demandé de l'aide à un point de contrôle. Les soldats se sont alors retrouvés sous les tirs, précise l'armée dans un communiqué. Des armes et des véhicules ont été saisis sur place.

Jamais autant de corps n'avaient été retrouvés au Mexique depuis l'offensive lancée par la police fédérale et l'armée contre les cartels de trafiquants après l'entrée en fonctions du président Felipe Calderon fin 2006.

Un charnier de 55 cadavres a été retrouvé dans l'Etat de Guerrero, sur la côte Pacifique, en mai et un autre de 51 corps dans les environs de Monterrey en juillet.

28.000 personnes tuées en 3 ans et demi
En trois ans et demi, environ 28.000 personnes ont été tuées dans des accrochages liés à ce trafic.

L'Etat de Tamaulipas est devenu au début de l'année le centre névralgique des affrontements depuis que le cartel du Golfe et son ancien bras armé, les Zetas, s'affrontent pour le contrôle des routes de contrebande vers les Etats-Unis. "Cette violence est terrible," a déclaré mardi le chef de l'Etat à la radio mexicaine.

En Juin, un candidat de l'opposition au poste de gouverneur de Tamaulipas a été abattu par les narcotrafiquants.

Armés d'un impressionnant arsenal de grenades, d'armes automatiques, de dynamite et même de lance-roquettes, le gang du Golfe et les Zetas sont également engagés dans une guerre acharnée avec les autres cartels pour s'emparer du monopole dans l'Etat de Sinaloa, sur la côte Pacifique.
Vous êtes à nouveau en ligne