Semaine américaine pour Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy accueille Barack Obama à l\'Elysée (Archives/25/07/2008)
Nicolas Sarkozy accueille Barack Obama à l'Elysée (Archives/25/07/2008) (© AFP/Eric Feferberg)

Le président de la République, aux Etats-Unis pour une semaine, a commencé son séjour par une étape à New-York

Le président de la République, aux Etats-Unis pour une semaine, a commencé son séjour par une étape à New-YorkLe président de la République, aux Etats-Unis pour une semaine, a commencé son séjour par une étape à New-York

Le réchauffement climatique, l'Iran et le Proche-Orient dominent la 1re partie de ce voyage, débuté lundi, dont le point d'orgue sera le sommet du G20, les 24 et 25 septembre à Pittsburgh.

Le chef de l'Etat tentera de relancer les relations avec la Chine avec son homologue Hu Jin-Tao en marge de l'assemblée générale annuelle de l'ONU de mercredi.

Le climat


Mardi, Nicolas Sarkozy a assisté à un mini-sommet convoqué par le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, pour faire le point des négociations sur le climat à moins de trois mois de la conférence de Copenhague qui doit décider de nouveaux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

"Pour le moment, on s'est contenté d'additionner les positions des uns et des autres (sur le climat). Pour le reste, tout le monde fait du sur place à l'exception de l'Union européenne, qui, elle, a mis ses cartes sur la table", dit-on à l'Elysée.

L'Elysée a rendu publique vendredi une lettre commune de Nicolas Sarkozy et de la chancelière allemande Angela Merkel à Ban Ki-moon dans laquelle ils estiment que le sommet de mardi doit être celui de "la mobilisation politique pour parvenir à un accord mondial ambitieux à Copenhague."

L'Iran


L'Iran et son programme nucléaire sera l'autre grand sujet des discussions diplomatiques de Nicolas Sarkozy, notamment lors d'un sommet des dirigeants des pays du Conseil de sécurité de l'Onu présidé jeudi matin par Barack Obama qui sera consacré à la lutte contre la prolifération nucléaire.

La résolution en préparation "sera très substantielle. Elle réaffirmera toutes les résolutions de l'Onu concernant l'Iran et la Corée du Nord en demandant à ces deux pays de les appliquer pleinement", déclare-t-on à l'Elysée.

Le Proche-Orient

Nicolas Sarkozy devrait une nouvelle fois appeler Israël à geler la colonisation en Cisjordanie, après l'échec des négociations sur le sujet menées par l'émissaire américain George Mitchell. Suite à cet échec, le président Barack Obama doit rencontrer mardi les présidents israélien et palestinien, Benjamin Netanyahou et Mahmoud Abbas.

Cet échec hypothèque les chances d'une reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes que le président français aurait aimé accompagner d'un sommet de l'Union pour la Méditerranée.

La première dame dans son rôle humanitaire

Le chef de l'Etat français sera accompagné toute la semaine par son épouse Carla Bruni-Sarkozy qui fera une intervention publique mardi lors d'une réunion internationale sur le Sida organisée à l'Onu par le Fonds mondial de lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose en association avec l'Unicef et OnuSida.