Séisme et tsunamis aux Samoa

Les îles samoa ont été dévastées par un tsunami, le 29 septembre 2009.
Les îles samoa ont été dévastées par un tsunami, le 29 septembre 2009. (© France 2)

Une série de tsunamis causés mardi par un séisme sous-marin de magnitude 8 a fait au moins 113 morts dans le Pacifique

Une série de tsunamis causés mardi par un séisme sous-marin de magnitude 8 a fait au moins 113 morts dans le PacifiqueUne série de tsunamis causés mardi par un séisme sous-marin de magnitude 8 a fait au moins 113 morts dans le Pacifique

Il y a aussi de nombreux blessés et des dizaines de disparus dans les villages détruits aux Samoa américaines et occidentales.

L'épicentre du séisme a été localisé à 200 km au sud-ouest d'Apia, capitale des Samoa occidentales.

Si l'alerte au raz-de-marée a été levée à Tahiti et dans les îles de la Société, elle a été maintenue aux Marquises. L'alerte a été émise puis levée à Hawaï, où les habitants avaient fui vers les reliefs.

Dans l'archipel de la Société, il a été demandé à la population de s'éloigner des côtes à une hauteur par rapport à la mer d'au moins 5 mètres. Pour les îles basses, il faut rejoindre le point le plus élevé et le plus éloigné de la côte, en priorité les abris anticycloniques. Les éléments dont disposait le Haut Commissariat de Polynésie ont fait état d'un risque important d'inondation des îles basses (atolls des Tuamotu).

L'archipel des Samoa - petit territoire situé à mi-chemin de Hawaï et de la Nouvelle-Zélande - est composé de l'Etat indépendant des Samoa, regroupant 219.000 habitants, et des Samoa américaines, administrées par Washington et qui comptent 65.000 habitants. La partie sud de la principale île du pays, Upolu, a été la plus touchée. Dans la région la plus touristique, dévastée, résidents et touristes étrangers n'ont eu que peu de temps pour réagir au déferlement des vagues.

Le président Barack Obama a déclaré l'état de catastrophe aux Samoa américaines et ordonné une aide fédérale pour aider aux efforts de secours.

En Nouvelle-Zélande, atteinte par des vagues de hauteur modérée, le gouvernement s'est dit préoccupé par la situation dans l'île voisine de Tonga où une vague de quatre mètres a touché la côte nord. Sept morts y ont été recensés.

Le tsunami du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien avait fait 230.000 morts dans onze pays.

Plusieurs vagues


Très peu de temps après l'alerte diffusée par les radios locales des Samoa et Samoa américaines, des vagues ont commencé à s'abattre sur Pago Pago, la capitale des Samoa américaines, et sur les villages et stations balnéaires des côtes sud des deux territoires, ont rapporté des témoins. Selon le centre d'alerte au tsunami pour le Pacifique-Ouest, les vagues ont dépassé de 1,5 mètre le niveau habituel de la mer. Certains témoignages non confirmés ont parlé de vagues de quatre mètres de haut.

A Tahiti, on a enregistré cinq vagues, de 11h10 à midi, dont la plus grande a été de 45 centimètres.