Russie : Navalny, opposant de Poutine, a-t-il été empoisonné ?

FRANCE 2

Victime d'une réaction allergique depuis son emprisonnement, l'opposant de Vladimir Poutine, Alexei Navalny, pourrait avoir été victime d'un empoisonnement selon son médecin.

Ce lundi 29 juillet, des questions se posent sur le sort d'un des principaux opposants de Vladimir Poutine. Alexei Navalny a-t-il été empoisonné dans sa prison ? Son médecin en tout cas le laisse entendre après une réaction allergique étonnante. Paupières gonflées, abcès au cou, au torse, au dos et sur les coudes, Alexei Navalny est hospitalisé à Moscou depuis dimanche 28 juillet.  

Son état satisfaisant

"On ne peut exclure que sa peau et des muqueuses aient été empoisonnées par une substance chimique inconnue à cause de l'intervention d'un tiers", assure Anastasia Vassilieva, la docteure personnelle d'Alexei Navalny. L'opposant numéro à Vladimir Poutine était en prison quand les premiers symptômes sont apparus. Il avait été arrêté mercredi dernier pour ses appels à un rassemblement à Moscou (Russie). Comme souvent, il s'en était indigné sur les réseaux sociaux, avec ironie, depuis l'intérieur même du commissariat.

Pour l'heure, aucune réaction des autorités sur la santé d'Alexei Navalny. L'hôpital indique simplement que son état est satisfaisant. Dans le sillage d'Alexei Navalny, des milliers de manifestants dénoncent depuis plusieurs jours le rejet de centaines de candidatures d'opposition aux élections locales de septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne