Turquie - Russie : le pied de nez à l'occident

FRANCE 2

Poutine et Erdogan se sont rencontrés à Moscou et Saint-Pétersbourg ce mardi 9 août, pour sceller leur réconciliation.

C'est une réconciliation entre deux hommes qui se ressemblent et qui ont un intérêt commun : s'opposer à l'influence occidentale. A l'origine de la brouille entre le président turc et russe, un avion russe abattu par l'armée turque en novembre 2015. Résultat, Poutine gèle les accords commerciaux, qui chutent de 40%, et déconseille fortement aux touristes russes les rives du Bosphore.

Des divergences sur la Syrie

Entre les deux hommes, huit mois de froid polaire...jusqu'au putsch à la mi-juillet en Turquie. Alors que l'Europe reste silencieuse, Poutine soutient publiquement Erdogan. Ce mardi 9 août dans une salle somptueuse d'un palais de Saint-Pétersbourg, les deux hommes célèbrent leurs retrouvailles. Pas un mot en public sur la Syrie : Poutine soutient al-Assad, Erdogan veut sa perte. Comment l'Europe et les États-Unis accueillent-ils ce rapprochement ? Pas de réaction officielle. Mais dans les couloirs sans doute, une certaine inquiétude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne