Syrie : cessez-le-feu entre la Russie et la Turquie

FRANCEINFO

Au terme d'un entretien très attendu à Moscou (Russie) jeudi 5 mars, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu en Syrie. Une première avancée majeure dans un futur processus de paix.

Les tensions commencent à s'apaiser en Syrie après de nombreux affrontements dans le nord du pays. Jeudi 5 mars, un rendez-vous majeur à Moscou (Russie) entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan a accouché d'un cessez-le-feu entre la Russie et la Turquie. Il devait démarrer le soir même à minuit. En cas d'attaque du régime syrien, Ankara se réserve le droit de répliquer dans la région d'Idlib.

Des mois d'affrontements

Soutenues par les Russes, les forces de Bachar Al-Assad se sont concentrées sur cette région au nord du pays durant près de huit mois. Les groupes rebelles tentent de résister. Ce rendez-vous entre les deux dirigeants doit permettre d'apporter un peu plus de calme. "J'exprime l'espoir que ces accords serviront de base pour un cessez-le-feu durable à Idlib, qu'ils mettront un terme à la souffrance de la population civile et qu'ils créeront les conditions d'un processus de paix entre les différentes parties", espère Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne