Russie : Vladimir Poutine promulgue deux lois contre les fausses nouvelles et les offenses à l'Etat

Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, la capitale de la Russie, le 27 février 2019.
Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, la capitale de la Russie, le 27 février 2019. (GRIGORY SYSOEV / SPUTNIK / AFP)

La publication officielle de ces lois, lundi, intervient le jour où la Russie célèbre le cinquième anniversaire de l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée.

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué, lundi 18 mars, deux lois controversées : l'une permettant aux autorités de bloquer ou d'infliger des amendes aux médias sur internet diffusant des "fausses nouvelles", l'autre punissant les "offenses aux symboles de l'Etat". Ces lois sont officiellement publiées après avoir été votées début mars par les députés malgré les critiques des défenseurs des droits de l'homme.

Le site russe Russia Today précise que les médias en ligne qui auront enfreint la loi sur les "fake news" "s'exposeront à des amendes pouvant aller jusqu'à 400 000 roubles (5 385 euros) pour les particuliers, jusqu'à 900 000 roubles (12 115 euros) pour les fonctionnaires et jusqu'à 1,5 millions de roubles (20 195 euros) pour les entreprises". Et de préciser que "les médias traditionnels ne sont quant à eux pas concernés par cette législation".

Toujours d'après Russia Today, un média financé par le Kremlin, les auteurs de contenus offensant l'Etat russe ou ses symboles s'exposent "à une amende pouvant aller jusqu'à 300 000 roubles (4 040 euros) et à des sanctions administratives".

Vous êtes à nouveau en ligne