Russie : les militaires aussi ont droit à leurs jeux

Un tank lors de l\'épreuve de «biathlon blindé» aux Jeux Militaires Internationaux 2016, le 30 juillet 2016.
Un tank lors de l'épreuve de «biathlon blindé» aux Jeux Militaires Internationaux 2016, le 30 juillet 2016. (REUTERS / Maxim Zmeyev)

Alors que le Brésil se prépare à accueillir les Jeux Olympiques, la Russie, elle, organise les Jeux militaires internationaux... sans qu'il y soit question de dopage. Et avec un peu moins de succès que pour les «vrais» JO: seuls 19 pays, sur les 47 invités, participent à ces olympiades militaires.

Après Sotchi … Alabino. C’est dans ce petit village près de Moscou que débutent les Jeux Militaires Internationaux 2016, édition numéro 2 (les premiers ont eu lieu en Russie en 2015). Cette fois-ci, ils se déroulent à la fois en Russie et au Kazakhstan.

Pour l\'épreuve de «biathlon blindé», les tanks doivent faire une course d\'obstacles, puis une épreuve de tir.
Pour l'épreuve de «biathlon blindé», les tanks doivent faire une course d'obstacles, puis une épreuve de tir. (REUTERS / Maxim Zmeyev)

Du 30 juillet au 13 août 2016, 19 armées vont s’affronter sur 23 épreuves. Au programme : épreuves de «biathlon blindé» (comprendre courses - relais de tanks), «assaut amphibie» (des unités marines s’affrontent dans des parcours d’obstacles) ou encore celle de «cuisine de campagne» (sorte de concours culinaire militaire).


3 000 militaires participent aux Jeux
La Russie avait invité 47 pays à ses Jeux militaires internationaux. Seuls 19 ont répondu à l’appel. Des participants qui reflètent les actuelles alliances diplomatiques du pays le plus vaste au monde : Biélorussie, Iran, Chine, Venezuela...

Les pays de l’Otan et les Occidentaux ont été conviés (même les Etats-Unis) mais ont refusé de faire le déplacement. Seule notable exception : la Grèce. En revanche, deux pays de l’Union européenne se déplacent en tant que «pays observateurs» : l’Allemagne et l’Autriche.
 
Apparemment, pour la Russie, il s’agit d’un évènement important. Elle ne lésine donc pas sur les moyens. En 2015, elle avait dépensé 91 millions de dollars pour l'organisation de ces épreuves militaires. En 2016, le montant des dépenses n’a pas été dévoilé. 

L\'événement est d\'importance pour les autorités russes. L\'année dernière, elles ont dépensé 91 millions de dollars. Les Jeux militaires internationaux sont aussi diffusés sur la télévision nationale.
L'événement est d'importance pour les autorités russes. L'année dernière, elles ont dépensé 91 millions de dollars. Les Jeux militaires internationaux sont aussi diffusés sur la télévision nationale. (EVGENY BIYATOV / SPUTNIK / AFP)

Autre détail qui montre l'importance qu'on attache à ces épreuves au Kremlin: elles sont retransmises en direct à la télévision russe, et sur un site internet dédié. Site traduit en anglais et … en français. Les commentaires, eux, ne sont disponible qu'en langue russe.

Pour le nombre de médailles, la Russie est favorite. C'est d'ailleurs le seul pays à participer aux 23 épreuves.
Vous êtes à nouveau en ligne