Russie : des habitants se mobilisent contre la mise en place d'une déchetterie géante

FRANCE 2

La Russie n'est pas vraiment célèbre pour ses manifestations écologistes. Et pourtant, la région d'Arkhangel'sk, située à 1 200 kilomètres de Moscou, se mobilise pour ne pas devenir la poubelle de la capitale.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Jamais ils n'avaient imaginé qu'ils pourraient se rebeller contre le pouvoir. Mais quand ils ont appris que leur forêt allait devenir un immense dépôt d'ordure, le sang de ces deux retraités de la région d'Arkhangel'sk (Russie) n'a fait qu'un tour. Ils ont rejoint les habitants des environs, qui se mobilisent depuis cinq mois pour bloquer le chantier. Ils se relaient et montent la garde devant un vieux wagon, en travers de la piste. "Cela fait trente ans que j'habite ici. Je me suis construit une maison, et tout ce que je veux, c'est que mes enfants et mes petits-enfants puissent vivre ici à leur tour et qu'ils respirent du bon air", explique Viktor Kochman, l'un des retraités. 

Les déchetteries moscovites sont saturées 

Moscou a décidé de se débarrasser d'une partie des 10 millions de tonnes de déchets produits chaque année dans la capitale. Les déchets arriveront par trains entiers, soit 100 000 tonnes par an pendant 20 ans. Car Moscou ne sait plus quoi faire de ses ordures ménagères. Aux alentours de la capitale, les décharges débordent. Les habitants se plaignent régulièrement des odeurs. Pendant les fortes chaleurs de l'été, les enfants font des malaises. Les habitants de la région d'Arkhangel'sk se mobilisent eux, dans le but d'obtenir l'interdiction des travaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne