Rassemblement national : le parti face à ses créanciers

France 3

Poursuivi pour ne pas avoir remboursé un prêt de plus de 9 millions d'euros, le Rassemblement national doit s'expliquer en Russie.

La plainte a été déposée le 10 décembre dernier à Moscou. Le tribunal d'arbitrage de la capitale russe a été saisi pour non-recouvrement de crédit par une société d'aéronautique. Aviazapchast est spécialisée dans les pièces détachées pour hélicoptères et avions. L’entreprise a récupéré la dette de 9 millions d'euros contractée en 2014 par le Rassemblement national auprès d'une banque qui a fait faillite depuis. Le trésorier du parti affirme qu'une petite partie du prêt a été remboursée.

Le parti est-il en faillite ?

À ses 9 millions d'euros s'ajoutent 4 autres millions à rembourser en France à Cotelec, le microparti de Jean-Marie Le Pen. L’ancien président souhaite solder les comptes de son association qui finance les campagnes électorales. Le RN se défend d'être au bord de la faillite, mais il pourrait encore devoir payer 5 à 7 millions d'euros dans l'affaire des assistants présumés fictifs du Parlement européen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne