Moscou : plus de 1 000 manifestants arrêtés par la police, l'UE condamne un recours disproportionné à la force

France 2

Pour empêcher une manifestation de l'opposition à Moscou, la police russe a arrêté plus de 1 000 personnes samedi 27 juillet.

Les rues de Moscou (Russie) ont été le théâtre de violentes altercations. Samedi 27 juillet en fin d'après-midi, plus de 1 000 personnes ont été arrêtées par la police. Des manifestants étaient venus réclamer le droit aux candidats de l'opposition de se présenter aux élections locales du 8 septembre prochain. "Dans notre pays on nous a volé le droit de choisir, je veux que ça change !", lance un homme dans la foule.

Une soixantaine de candidatures rejetées

Mi-juillet, une soixantaine de candidats ont vu leur candidature exclue du scrutin par la commission électorale de Moscou, officiellement pour vice de forme. L'Union européenne condamne un recours disproportionné à la force contre des manifestants pacifiques. Dimanche 28 juillet, Vladimir Poutine est à Saint-Pétersbourg où il assiste à une parade militaire. Il n'a pas évoqué les débordements survenus la veille à Moscou.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne