Aucune piste solide sur l'assassinat de Boris Nemtsov

FRANCE 2

En Russie, les enquêteurs planchent toujours sur le meurtre de l'homme politique. Les pistes sont maigres. Le Kremlin offre une récompense.

Alors qu'une manifestation en hommage à Boris Nemtsov, tué par balles le 27 février, s'est tenue ce dimanche 1er mars, l'enquête avance peu sur cet assassinat. Les seules images du drame, captées par une caméra météo, sont de très mauvaise qualité. D'autres pourraient apporter plus d'informations : le pont où s'est déroulé le meurtre est à quelques mètres du Kremlin et de toutes ses caméras de surveillance, actives 24 heures sur 24. Mais les autorités n'ont pas diffusé ces documents.

Une piste tchétchène ?

Certains passants disent avoir assisté à la scène. "J'ai vu Nemtsov à terre et un homme quitter les lieux. Il est monté dans une voiture qui semblait l'attendre sur la route", déclare un homme anonyme. Les enquêteurs annoncent avoir retrouvé le véhicule utilisé. Il est immatriculé dans le Caucase du Nord, ce qui pourrait conduire à une piste tchétchène.

Aucune hypothèse n'est privilégiée. Nemtsov avait reçu de nombreuses menaces. Les nationalistes russes, notamment, voulaient le faire taire en raison de ses positions contre la guerre en Ukraine. Le Kremlin promet d'offrir 45 000 euros à quiconque aurait des informations sur la mort de Boris Nemtsov.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne