La vente des Mistral à la Russie suspendue

FRANCE 3

Paris a annoncé la suspension de la vente de deux navires Mistral à la Russie. Une équipe de France 3 revient sur cette annonce.

La crise ukrainienne a contraint la France a suspendre la livraison du "Sébastopol" et du "Vladivostok", deux navires Mistral, à la Russie. Selon un journal russe, la France proposerait 785 millions d'euros à la Russie en dommages et intérêts. Cette dernière réclamerait quant à elle 1,163 milliard d'euros d’indemnisation.

De longues négociations se profilent

Pour l'instant, les Russes ne sont pas d'accord pour que Paris revende ces bâtiments, construits aux standards de la marine russe. Le contrat entre les deux pays prévoit une rupture en cas de force majeure. L'Ukraine en est un pour Paris, mais pas pour Moscou.

La France aimerait régler à l'amiable et à son avantage ce contentieux face à une Russie qui menace d'aller devant la Cour d'arbitrage de Stockholm. Les négociations ne font que commencer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne