La télévision russe a-t-elle vraiment diffusé par erreur les images d'une arme secrète ?

Capture d\'écran d\'un document militaire secret montré à la télévision russe \"par erreur\", selon le Kremlin, le 10 novembre 2015. 
Capture d'écran d'un document militaire secret montré à la télévision russe "par erreur", selon le Kremlin, le 10 novembre 2015.  (YOUTUBE)

Pour Dominique Derda, correspondant de France 2 à Moscou, il s'agit probablement plus d'une opération de propagande.

Maladresse ou coup de communication ? La télévision russe a diffusé les images d'un système de torpilles à charge nucléaire en cours de développement en Russie. Le Kremlin a affirmé, mercredi 11 novembre, qu'il s'agissait de "données secrètes", diffusées par erreur, puis "supprimées". Dominique Derda, correspondant de France 2 à Moscou, explique à francetv info pourquoi il ne croit pas à une bourde.

Francetvinfo : Pensez-vous que ces images aient été diffusées par erreur ?

Dominique Derda : C'est ce que dit le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, mais il y a de quoi se poser des questions. La situation est tendue entre la Russie et l'Occident, surtout depuis la crise ukrainienne. Plutôt qu'à une erreur, cela ressemble à un nouveau message envoyé aux Etats-Unis. Cela peut tout à fait faire partie de la grande campagne de propagande qui consiste à faire comprendre à Barack Obama que la Russie n'est plus un pays à genoux et qu'elle peut lui nuire et causer des dégâts. Et c'est monté suffisamment intelligemment puisque cela fonctionne : "l'erreur" est reprise par les médias internationaux.

Qu'est-ce qui laisse penser cela, dans ces images ?

Les caméramans qui assistent à cette réunion sont avec Vladimir Poutine en permanence. Peut-on vraiment croire qu'ils filmeraient ce qu'ils n'ont pas le droit de montrer ? En outre, des responsables militaires ne sortiraient certainement pas des documents secrets devant des objectifs. Le risque d'espionnage est trop grand.

Est-ce une pratique courante dans les médias russes ?

Les sites pro-Kremlin, voire "made in Kremlin", inondent le web d'articles bidons sur "les armes russes qui effraient l'Otan" ou encore "les fantastiques avions de chasse russes bien meilleurs que les malheureux coucous américains". Il est arrivé qu'un présentateur télé prétende que la Russie avait la capacité de réduire les Etats-Unis à un tas de poussière. De nombreux médias russes participent à cette propagande, pour montrer que le pays n'a peur de rien ni personne.

Le message s'adresse aussi à la population russe…

Oui, c'est également une façon de dire à l'opinion : "nous ne sommes pas des minables". Et cela fonctionne. Vladimir Poutine atteint près de 90% d'opinions favorables. Même si l'on peut s'interroger sur la façon dont sont conçus les sondages, le président russe est très populaire, particulièrement quand il roule des mécaniques.