L'opposant russe Alexeï Navalny interpellé à Moscou

L\'opposant russe Alexei Navalny, lors d\'une manifestation à Moscou, le 14 mai 2017.
L'opposant russe Alexei Navalny, lors d'une manifestation à Moscou, le 14 mai 2017. (IVAN VODOPYANOV / AFP)

Il devait participer, lundi, à une nouvelle manifestation anticorruption dans le centre de la capitale russe. Un rassemblement non autorisé par les autorités.

Alexeï Navalny est une nouvelle fois entre les mains des policiers. L'opposant numéro 1 au pouvoir a été arrêté, lundi 12 juin, à Moscou. Son épouse,  Yulia Navalnaya, a publié un message et une photo sur Twitter qui montre plusieurs voitures de police garées aux pieds d'un immeuble. Elle explique que l'interpellation a eu lieu devant leur domicile.

Pour autant, son mari lui a demandé de ne "pas changer les plans". Car cette arrestation intervient quelques heures avant une manifestation monstre qui doit avoir lieu dans tout le pays pour dénoncer la corruption en Russie. Alexeï Navalny n'avait pas choisi la date au hasard. Ce lundi 12 juin est férié en Russie, le pays commémore son indépendance en 1990, avant la chute de l'URSS.

La deuxième grande manifestation en deux mois

C'est la deuxième vague de manifestations en l'espace de deux mois. La dernière grosse mobilisation remonte au 26 mars. Ce jour-là, des dizaines de milliers de personnes étaient descendues dans la rue. Parmi les manifestants, de nombreux jeunes qui n'ont connu que Vladimir Poutine au pouvoir. Ces manifestations ont eu lieu dans toute la Russie et en particulier à Moscou, où le rassemblement n'était pas autorisé.

Avant son arrestation, Alexeï Navalny accusait déjà la mairie de Moscou de vouloir faire échouer sa manifestation dans la capitale russe. Elle aurait mis la pression sur les prestataires pour qu'ils refusent de lui louer une scène et des équipements sonores.

Vous êtes à nouveau en ligne